Menu

Nez dévié

La présence d’une déviation de la pyramide nasale peut entraîner, au-delà d’une gêne esthétique, des troubles fonctionnels respiratoires perturbants au quotidien. L’impossibilité de respirer par le nez en raison d’une déviation septale peut avoir, à long terme, des conséquences néfastes. Comment traiter un nez dévié ?

Correction du nez dévié à Lyon | Dr Durbec

Par nez dévié il faut comprendre une déviation de la pyramide nasale et souvent du nez osseux (partie haute du nez) entraînant le reste du nez. En plus de cette déviation il est souvent associé une déviation de la cloison nasale.
La cloison nasale, ou septum, que l’on sent parfois au milieu du nez lors d’un contact direct, est le pilier médian du nez. La déviation de la cloison nasale peut avoir comme origine une déformation du cartilage (septum cartilagineux), des os (septum osseux), ou souvent des deux à la fois.
Une déviation de la pyramide et de la cloison nasale peut être due :

  • à une malformation de naissance,
  • à une malformation apparaissant lors de la croissance
  • à un traumatisme du nez (durant une activité sportive, lors d’un accident…).

Ces déviations peuvent, la plupart du temps, avoir des conséquences sur l’aspect du nez (nez tordu, nez dévié, enfoncement localisé…), et peuvent également avoir des conséquences sur la respiration.
Un examen du nez par une inspection et une palpation précise ainsi qu’un bilan de la déviation supposée grâce à un nasofibroscope, en cas de déviation postérieure, sont des étapes primordiales avant d’effectuer une rhinoplastie.
Il n’est pas rare de réaliser un scanner en vue d’un bilan des déviations osseuses du septum, des cornets et de l’état des sinus.

La correction du nez dévié passe par un remodelage du nez osseux (os propres du nez). la déviation occasionne une différence de pentes entre les 2 faces latérales des os propres du nez, qu’il faut rééquilibrer. La mobilisation de ces volets osseux est possible grâce à la réalisation d’ostéotomies latérales, l’os est fragilisé sur chacune de ces faces pour pouvoir modifier l’orientation des volets osseux et remettre en rectitude la pyramide nasale.

La déviation de cloison nasale est souvent associée à ce geste. Il s’agit alors non seulement de redresser la cloison, mais aussi d’éviter qu’elle ne se déplace à nouveau, soit en la sécurisant avec des greffons cartilagineux, soit en l’attachant grâce à des sutures sur la ligne médiane.

La résection de cartilage septal à prévoir est analysée avec le patient. La voie d’abord, plus communément appelée l’incision, peut être cutanée, l’incision est alors réalisée à la base de la columelle (voie externe). Cette voie est de plus en plus utilisée car elle permet d’aborder toutes les structures de l’architecture nasale et de pouvoir effectuer un travail très précis. Quel que soit le tracé prévu pour la voie d’abord, les cicatrices seront finalement quasi invisibles.

Le cartilage déformé sera enlevé afin de permettre une ventilation nasale normale. Parfois, il est incisé dans sa partie basse (le rail septo vomérien), et repositionné dans l’axe central. La cicatrice sera alors complètement invisible.

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour obtenir un résultat définitif. L’intervention aura permis de supprimer la déviation de la pyramide nasale voire septale et de récupérer une fonction ventilatoire correcte.

La cloison nasale réaxée dans sa partie antérieure améliore l’aspect esthétique parfois dévié de la columelle.

Tous ces désagréments vont disparaitre progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours. Des lavages des fosses nasales sont nécessaires pendant un mois environ. Ils permettent d’éliminer des croûtes résiduelles et de retrouver rapidement une fonction ventilatoire correcte.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
3 vote(s)
Moyenne : 4,33 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV

Logo