Menu

Otoplastie

Les oreilles décollées sont l’une des caractéristiques physiques du visage qui fait le plus l’objet de moquerie. Elles sont souvent accompagnées d’inquiétude de la part des parents. A l’école les enfants peuvent être rudes entre eux, il est fréquent que l’enfant avec les oreilles décollées soit victime de surnoms cruels tels que « Dumbo » ou « Mickey ».

Correction des oreilles décollées à Lyon | Dr Durbec

La correction des oreilles décollées nécessite une intervention chirurgicale, appelée «otoplastie », visant à remodeler les pavillons jugés excessivement visibles. L’opération est habituellement réalisée sur les deux oreilles, mais peut parfois être unilatérale.

Cette intervention peut être réalisée à partir de 7 ans (âge auquel les oreilles ont atteint leur taille maximale) mais elle peut également être effectuée à l’âge adulte. Non seulement il est possible de « recoller » les oreilles, mais celles-ci peuvent également être remodelées, réduites, ou rendues plus symétriques.

Le succès de toute chirurgie plastique du visage est le résultat d’une bonne relation entre le patient et le chirurgien. La confiance, fondée sur des attentes réalistes et une expertise médicale exigeante, se développe lors des consultations pré-opératoires. Votre chirurgien peut répondre à des questions précises sur vos besoins spécifiques.

Cette chirurgie peut le plus souvent faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

Comme pour toute chirurgie plastique du visage, une bonne santé et des attentes réalistes sont des conditions préalables. L’otoplastie ne modifie pas la capacité auditive. Le succès de l’otoplastie réside dans le fait que les oreilles soient proportionnelles à la taille et la forme du visage.

L’intervention doit répondre à une réelle motivation et les parents doivent en être convaincus. Une attitude positive à l’égard de la chirurgie est un facteur important dans toute chirurgie plastique du visage, particulièrement lorsque le patient est un enfant ou un adolescent. Les candidats adultes à l’otoplastie doivent comprendre que, dans leurs cas, la plus grande fermeté du cartilage des oreilles ne fournit pas la même facilité de moulage que chez les enfants.

Une consultation auprès d’un chirurgien plastique du visage peut aider les parents à décider ce qui est le mieux pour leur enfant. Le timing est toujours une considération importante. Bénéficier de cette intervention à un jeune âge est hautement souhaitable pour deux raisons: le cartilage est extrêmement flexible, ce qui permet une plus grande facilité de mise en forme, et d’autre part, l’enfant va découvrir les avantages psychologiques de l’amélioration esthétique.

Il existe 4 malformations majeures dans les oreilles décollées :

  • angulation trop importante entre le pavillon de l’oreille et le crâne, réalisant le vrai «décollement» (hélix valgus).
  • taille excessive du cartilage de la conque projetant l’oreille vers l’avant, ce qui accentue l’aspect décollé (hypertrophie de la conque).
  • défaut de plicature des reliefs habituels du cartilage qui fait que le pavillon de l’oreille a un aspect trop lisse, comme « déplissé » (défaut de plicature de l’anthélix).
  • La protrusion du lobule.

Lors de la consultation pré-opératoire, le chirurgien va examiner la structure de l’oreille et discuter des possibilités techniques pour corriger les problèmes. Un bilan photographique est également réalisé.

Un bilan préopératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. En cas d’anesthésie autre que purement locale, le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les dix jours précédant l’intervention. Pour les garçons, une coupe de cheveux bien courte est souhaitable ; pour les filles, une queue de cheval sera la bienvenue. La tête et les cheveux seront soigneusement lavés la veille de l’opération. En fonction du type d’anesthésie, il faudra être à jeun (ne rien manger ni boire) six heures avant l’intervention.

En général, votre chirurgien vous proposera une anesthésie générale chez les patients jeunes et une anesthésie locale associée à un léger sédatif pour les enfants plus âgés et les adultes.

L’otoplastie peut se pratiquer en « ambulatoire », c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance. Toutefois, dans certains cas, une courte hospitalisation peut être préférable. L’entrée s’effectue alors le matin (ou parfois la veille dans l’après-midi) et la sortie est autorisée dès le lendemain.
Trois types d’anesthésie sont envisageables :

  • l’anesthésie locale pure, où un produit analgésique est injecté localement afin d’assurer l’insensibilité des paupières.
  • l’anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse (anesthésie « vigile ») ;
  • l’anesthésie générale durant laquelle vous dormez complètement.

Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste.

Les techniques varient selon les chirurgiens et la morphologie de l’oreille. Dans tous les cas, le chirurgien plasticien devra procéder à :

  • Une incision cutanée en arrière de l’oreille, dans le sillon placé à l’arrière de l’oreille (sillon rétro-auriculaire) et laissant une cicatrice à peine visible.
  • Une dissection permettant le décollement cutané pour accéder au cartilage.
  • Un remodelage cartilagineux : par une plastie du cartilage, le chirurgien corrige les anomalies et façonne les structures. Le principe est de recréer ou d’améliorer les reliefs naturels, maintenus par de fines sutures enfouies. Parfois, des résections du cartilage sont nécessaires. Enfin, le repositionnement du pavillon est réalisé, l’oreille se place près du crâne, le décollement est rectifié.
  • La vérification d’une symétrie : de face et de profil, le pavillon auriculaire doit se positionner en adéquation avec le visage.
  • La réalisation des sutures : généralement, des fils résorbables sont utilisés; il n’est donc pas nécessaire de les retirer.
  • La pose des pansements : elle est réalisée grâce à des bandes élastiques (bandes velpeau) autour de la tête afin de protéger et maintenir les oreilles en bonne position.

La durée de l’intervention est de 45 minutes à 1 heure selon les malformations traitées et selon le recollement des oreilles concernées (otoplastie unilatérale ou bilatérale).

L’hospitalisation est le plus couramment effectuée en ambulatoire (sortie le jour même).

La plupart des patients éprouvent une gêne modérée suite à l’intervention. Les douleurs légères seront calmées par des antalgiques les premiers jours. Si vous êtes habitué à dormir sur le côté, vos habitudes de sommeil peuvent être perturbées pendant une semaine ou deux, car vous ne pouvez pas exercer de pression sur la zone des oreilles.

Le bandage est retiré dans un délai de 1 à 3 jours suivant l’intervention. Les oreilles peuvent alors apparaître gonflées, avec des reliefs masqués par l’oedème (gonflement). Des ecchymoses plus ou moins importantes sont parfois présentes. Cet aspect éventuel ne doit pas vous inquiéter : il n’est que transitoire et ne compromet absolument pas le résultat final. Un bandeau de contention et de protection (type « bandeau de tennis ») devra ensuite être porté la nuit pendant un mois. Durant cette période, les activités physiques ou sportives avec risque de contact devront être évitées.

Les risques sont minimes, néanmoins si quelque chose vous paraît anormal il doit être signalé au chirurgien immédiatement.

Le résultat final s’évalue vers 2 mois environ. Les cicatrices sont alors encore un peu rosées car le processus de cicatrisation n’est pas terminé. L’intervention aura le plus souvent permis de corriger efficacement les anomalies présentes et d’obtenir des oreilles normalement positionnées et orientées, bien plicaturées, symétriques, de taille et d’aspect naturels.
Dans la grande majorité des cas, les résultats sont définitifs. Toutefois, une récidive du décollement (en principe partielle) peut éventuellement survenir à moyen terme, pouvant alors nécessiter une réintervention.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
1 vote(s)
Moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV

Logo