Menu

Pointe du nez

Si vous présentez une pointe large, une pointe déviée ou une pointe tombante, la rhinoplastie vous permet de corriger ce complexe.
Parmi les principaux défauts que présentent les patients souhaitant modifier l’aspect de la pointe du nez, on trouve :

  • Un excès de projection de la pointe (nez hyperprojeté)
  • Une pointe du nez tombante et qui se majore éventuellement lorsque le sujet sourit.
  • Des narines trop évasées, ou trop remontées, qui laissent trop entrevoir la columelle
  • Une pointe du nez asymétrique.
Correction du pointe du nez à Lyon - chirurgie du nez et visage | Dr Durbec

Pointe large

La pointe large peut avoir plusieurs origines :

  • Des cartilages alaires trop larges, notamment au niveau des dômes ou des crus latérales.
  • Lorsque la pointe du nez est bifide, c’est-à-dire que la pointe du nez est scindée en deux, et qu’il existe une fente médiane à la pointe. La pointe du nez est dite bifide lorsque les dômes des cartilages alaires sont trop volumineux, et trop écartés.
  • Une angulation inappropriée des cartilages au niveau des dômes.
  • Une peau épaisse au niveau de la pointe.

Pointe déviée

Une pointe de nez déviée peut avoir pour causes:

  • Une origine congénitale, liée à une asymétrie entre les cartilages qui constituent les “dômes” ou une déviation de la cloison nasale dans sa portion toute antérieure.
  • Une origine traumatique.
  • Une précédente rhinoplastie ratée.

Pointe tombante

Une pointe du nez tombante ou « plongeante » nécessite d’être corrigée pour redonner de l’équilibre au visage, notamment de profil dans ses rapports avec le menton et et le front. Les narines peuvent également être tombantes et cacher la columelle.
L’origine est souvent constitutionnelle.
Ce phénomène peut se majorer lorsque le sujet sourit. Ceci est causé par l’hyperactivité du muscle depressor septi nasi, et se corrige parfaitement.

Traitement de la pointe large

On utilise différentes techniques pour corriger la pointe large du nez, selon les problématiques et les besoins du patient. Parmi les techniques qui permettent de réduire la largeur de la pointe du nez, on retrouve:

  • L’affinement des cartilages de la pointe du nez : cette méthode d’affinement des cartilages a pour but de rendre la pointe du nez moins large, et moins globuleuse. Il s’agit de retirer la partie supérieure des cartilages alaires (les dômes situés sur la partie supérieure des narines).
  • Les sutures des cartilages de la pointe du nez : les sutures permettent de modeler les cartilages pour affiner la pointe mais aussi d’améliorer la définition de la pointe du nez, pour affiner les contours et retrouver un nez à la silhouette harmonieuse. Le choix de la suture à utiliser dépendra du nez du patient, auquel s’adapte le praticien.
  • La mise en place de greffon cartilagineux: positionnés de façon très précise, ils permettront de reprojeter l’ultrastructure cartilagineuse et donc mieux mettre en valeur le reliefs de la pointe, notamment dans le cas de peau épaisse (nez ethnique).
  • Le dégraissage de la peau épaisse de la pointe du nez : cette manipulation n’intervient que dans le cas d’un patient présentant une peau trop épaisse, à l’instar des rhinoplasties ethniques.

A noter qu’un geste de résection d’ailes du nez peut être associé pour parfaire le résultat.

Traitement de la pointe déviée

Le principe du traitement d’une pointe déviée est de corriger chaque éléments responsables de cette déviation, d’où un examen clinique minutieux et une analyse per opératoire précise. Il sera ainsi réalisé:

  • Une correction de déviation de cloison nasale dans sa globalité.
  • Un réajustement des cartilages définissant la pointe
  • une correction des cartilages du tiers moyen du nez (dos du nez), dont la déviation peut expliquer la pointe déviée par des phénomènes d’attraction.
  • Selon le même principe -, une pyramide nasale déviée peut être corrigée pour remettre en rectitude l’ensemble de la pyramide nasale.

Traitement de la pointe tombante

Remonter une pointe tombante demeure une intervention délicate, le but étant d’obtenir un résultat naturel et non un nez trop remonté. Différents gestes peuvent être réalisés:

  • Résection selon un tracé très précis de la cloison nasale dans sa partie antérieure pour permettre la remontée de la pointe.
  • Un travail au niveau des cartilages alaires et éventuellement associé: suture voire section-suture.
  • La mise en place d’un greffon cartilagineux de soutien (étai columellaire). Ce greffon permettra également tout risque de rechute de la pointe.

A noter que des gestes de correction de nez longs (nez hyperpojeté) peuvent être associés au traitement de la pointe tombante.

La correction de l’effet de pointe tombante majorée au sourire, liée à l’hyperactivité du muscle dépression septi nasi, consiste à désinsérer ce muscle de son attache osseuse haute (épine nasale antérieure) tout en le respectant (pas de section du muscle).

LES DIFFÉRENTS TYPES ET INTERVENTIONS DE RHINOPLASTIE

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
9 vote(s)
Moyenne : 3,89 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV

Logo