Menu

Ailes du nez

À une époque où l’on prête davantage attention à l’apparence, des narines trop larges ou trop rétractées, peuvent être source de complexes chez certaines personnes. Il existe de nombreuses solutions parmi les différentes techniques de rhinoplastie.

Traitement d'ailes du nez à Lyon - chirurgie du nez et visage | Dr Durbec

Les ailes du nez correspondent à la partie visible des narines. Elles sont constituées des cartilages de l’aile du nez (cartilages alaires) recouverts de peau et de muqueuse sur le versant interne. La forme en fer à cheval de ces cartilages aide à circonscrire partiellement chaque narine.

Réduction des narines évasées

Les narines évasées sont caractérisées par une courbure excessive de la narine, qui bombe de façon importante. En conséquence, la base du nez semble plus large.

Le traitement repose ici sur la résection de l’excès de peau de la narine. La cicatrice est dissimulée dans le pli autour de la narine et ne se voit pas.

Rhinoplastie pour des orifices narinaires trop larges

La technique repose sur une réduction du seuil des narines qui va permettre de ramener la narine vers le centre, et ainsi réduire l’aspect de narine trop ouverte. L’orifice narinaire est moins visible, et le résultat esthétique est probant.

Cela implique une petite cicatrice qui sera dissimulée dans le sillon qui contourne l’aile du nez. Le plus souvent, cette cicatrice est totalement invisible.

Rhinoplastie pour narines rétractées

La narine peut être rétractée, rendant l’orifice narinaire trop visible. On parle alors de rétraction narinaire. Cette rétraction peut être constitutionnelle ou liée à une chirurgie antérieure.

Le traitement repose sur deux points qui peuvent, selon le contexte, être associés ou non :

  • l’abaissement de la narine par une greffe de cartilage ou une greffe composite (cartilage et peau) au bord narinaire
  • la remontée de la columelle (partie médiane des cartilages alaires en avant de la cloison et séparant les cavités nasales) trop tombante.

Ces techniques sont difficiles à mettre en place, en raison de la délicatesse du geste à effectuer et ce même par un chirurgien qualifié et compétent, mais donne des résultats positifs satisfaisants au niveau esthétique.

Toutes cicatrices, y compris celles de la rhinoplastie, sont définitives et doivent être protégées du soleil pendant 1 an. La nature de leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) reste imprévisible.

Un délai de deux à trois mois est nécessaire pour avoir un bon aperçu du résultat, et l’aspect définitif sera obtenu après 6 mois.

Les modifications apportées par une rhinoplastie sont définitives, et seules surviendront des modifications mineures et tardives en rapport avec le processus naturel de vieillissement (comme pour un nez non opéré). L’intervention apporte une amélioration morphologique et esthétique, ainsi qu’un vrai bénéfice psychologique. Votre visage retrouve des proportions harmonieuses.

Des imperfections de résultat peuvent survenir du fait de phénomènes cicatriciels inhabituels ou de réactions tissulaires inattendues (mauvais redrapage spontané de la peau, fibrose rétractile). Ces petites imperfections, si elles sont mal supportées, pourront éventuellement être corrigées par une retouche chirurgicale, en général beaucoup plus simple que l’intervention initiale, tant du point de vue technique que des suites opératoires.
Une telle retouche ne peut toutefois pas être réalisée avant plusieurs mois afin d’agir sur des tissus stabilisés et ayant atteint une bonne maturation cicatricielle.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
1 vote(s)
Moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV

Logo