Menu

RHINOPLASTIE DE LA BOSSE OSTÉOCARTILAGINEUSE

La bosse ostéo-cartilagineuse est l’une des principales sources de complexes au niveau du nez et donc de demande de correction chirurgicale. Elle occasionne un mal-être ou une baisse de confiance en soi. Cette bosse peut être présente à la naissance, acquise au cours de la croissance ou consécutive à un traumatisme.

Rhinoplastie de la bosse cartilagineuse à Lyon - chirurgie du nez et visage | Dr Durbec

Le nez est constitué de l’arête, que l’on nomme également « dos du nez »ou « dorsum». Celui-ci est osseux dans sa partie haute, fixe et dure, ce sont les os propres du nez. Les cartilages triangulaires ainsi que la partie haute de la cloison nasale, souples et mobiles, constituent la partie basse du dos du nez.

Indications et contre-indications

La discussion première portera sur l’analyse par le patient des déformations qui le gênent et sur ses motivations psychologiques. Une éventuelle gêne fonctionnelle associée (nez bouché, sinusite) sera recherchée. Cet interrogatoire sera suivi d’un examen clinique précis : les structures anatomiques du nez, l’importance de la bosse sur le plan osseux et cartilagineux seront analysés par le chirurgien pour bien définir l’indication opératoire. L’inspection et la palpation du nez est indispensable, tout comme un examen endonasal (de l’intérieur des fosses nasales) avec une petite caméra appelée nasofibroscope.
Suivra l’évaluation de la concordance et de la cohérence de cette demande avec les techniques chirurgicales à disposition.

Plusieurs éléments conditionnant les suites opératoires et la cicatrisation seront ensuite recherchés, tels que :

  • des antécédents de rhinoplastie
  • une peau épaisse de mauvaise qualité
  • des antécédents généraux
  • des pathologies cardiovasculaires

Déroulement

Quelques jours avant une rhinoplastie :

  • une consultation avec un anesthésiste a été organisée
  • un bilan préopératoire a été prescrit, si nécessaire
  • tabac et aspirine ont été arrêtés

L’entrée en clinique a lieu le matin même de la rhinoplastie. L’intervention a lieu au bloc opératoire, en zone stérile. Elle dure 1h30 en moyenne. Il faut arriver à jeun strict depuis plus de 6 heures.

Une fois l’intervention terminée, le patient est accueilli pour surveillance en salle de réveil pendant deux à trois heures. Il pourra quitter la clinique le soir même, au plus tard le lendemain matin.

La voie d’abord, plus communément appelé incision, peut être cutanée à la base de la columelle. On parle alors de “voie externe”. Cette voie est de plus en plus utilisée, car elle permet d’aborder toutes les structures de l’architecture nasale et de pouvoir effectuer un travail très précis. C’est probablement la voie d’abord qui entraîne le moins de second temps.

L’incision peut également être endonasale ou interne ce qui signifie qu’elle est totalement dissimulée. Cette technique a l’avantage de ne pas laisser de cicatrice visible, car masquée derrière la columelle, mais le geste opératoire sur les structures ostéo cartilagineuses est moins précis.

Si on enlève seulement la bosse en excès, le nez sera droit et rectiligne. Au delà, le nez apparaîtra creusé sur son arête dorsale. Le retrait de la bosse peut également occasionner certains déséquilibres qu’il faut compenser pendant l’intervention (nez large ou long suite au retrait de la bosse).

Il est important que ces points aient bien été établis avec le patient en préopératoire.

Les suites immédiates sont simples, il n’y a pas de véritables douleurs, parfois un inconfort avec une sensation de gêne respiratoire, comme lors d’un gros rhume.

Le repos est conseillé dans les premiers jours, il faut éviter tout effort violent.

Dans les suites d’une rhinoplastie, on constate parfois un œdème, des ecchymoses, des bleus sous les yeux dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

Un rendez-vous de contrôle est organisé au cabinet médical, entre 5 et 7 jours plus tard. L’attelle de protection sur le nez et les fils de suture sont alors retirés, tout comme les attelles internes. Il n’est pas mis en place (ou exceptionnellement) de mèches au niveau nasal car celles-ci occasionnent une gêne respiratoire majeure ainsi que des douleurs. Les attelles internes sont tout aussi efficaces et plus confortables.

Tous les désagréments vont disparaître progressivement. Des lavages des fosses nasales sont nécessaires pendant un mois environ, ils permettent de retrouver rapidement une fonction ventilatoire correcte.

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour obtenir un résultat définitif. La cicatrice peut rester un peu visible et rosée durant les premières semaines, mais son maquillage est rapidement autorisé. Une crème cicatrisante permet d’en améliorer la qualité.

Parfois, quelques mois après la chirurgie, des déformations secondaires peuvent apparaître, un deuxième temps sera alors peut-être nécessaire.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
7 vote(s)
Moyenne : 4,29 sur 5
Loading...

Commentaires

Prendre RDV

Logo